Show simple item record

dc.contributor.authorFood and Agriculture Organization of the United Nations.‏ United Nations Development Programme
dc.date.accessioned2016-04-19T19:11:21Z
dc.date.available2016-04-19T19:11:21Z
dc.date.issued2007-01-04
dc.identifier1995
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10919/66579
dc.descriptionMetadata only record
dc.description.abstractLes différents systèmes d'exploitation répondent à la crise environnementale en restreignant leur interdépendance, allant parfois jusqu'à la supprimer et à transformer leurs rapports en conflits déclarés ou pas. L'interférence tend à remplacer des relations plus ou moins harmonieuses mais complémentaires en relations rendues concurrentielles par la pluriactivité encouragée par de nombreux développeurs. Si sectoriellement cette politique se justifie, les conséquences se répercutent sous la forme d'une déchirure entre groupes sociaux. L'évolution économique des rapports d'exploitation dans le delta intérieur de Niger durant ces vingt dernières années le reflète bien. Une pression accrue sur les ressource naturelles disponible génère des tensions parfois explosives au sein d'un même système d'exploitation et ce type de conflit est majoritaire.
dc.format.mimetypetext/plain
dc.language.isofr_FR
dc.relation.urihttp://www.fao.org/docrep/W3723F/w3723f04.htm
dc.subjectConflict
dc.subjectEconomic growth
dc.subjectNatural resource management
dc.subjectExploitation
dc.subjectSocial groups
dc.subjectEcosystem Farm/Enterprise Scale
dc.titleL'interférence des systèmes d'exploitation, source de conflits d'accès aux ressources naturelles
dc.typeAbstract
dc.description.notesAvailable in SANREM office, FS
dc.type.dcmitypeText


Files in this item

FilesSizeFormatView

There are no files associated with this item.

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record